5 prérequis pour une architecture BI robuste et évolutive

0
251

Dans le cycle de vie de projet BI (l’approche kimball), l’étape de la mise en place de l’architecture vient après la définition des besoins utilisateurs. Même si parfois, il peut s’avérer que ces besoins concernent généralement le reporting et quelques analyses, l’architecture BI à préconiser doit être évolutive et robuste, surtout qu’au fur et à mesure de l’avancement du projet les besoins changent, passent de simples rapports à des analyses plus poussées, et votre architecture BI doit absolument suivre (lire l’article sur l’évolution des besoins utilisateurs dans une entreprise).

Une bonne architecture BI doit donc :

  1. Fournir une variété d’analyses et de rapports au Top Management, et aux analystes…. Ceci inclut le reporting, le requêtage ad-hoc, l’OLAP, le Data Mining, l’analyse prédictive, la visualisation de données et l’intégration avec les tableurs tels Excel.
  2. Fournir l’accès à un niveau de granularité de données raisonnable et de qualité dont les utilisateurs ont besoin pour leurs d’analyses et rapports.
  3. Séparer l’intégration de données de l’analyse et le reporting. Entre d’autres termes, ne pas regrouper la partie ETL/Data warehouse/Data Mart avec la partie restitution BI (Analyses et reporting) dans un seul processus. Pour bien appréhender cette recommandation lire l’article sur le Back room et le front room.
  4. Créer une couche sémantique orientée métier dans l’objectif de donner aux utilisateurs une vue métier du Data Warehouse/Data Mart, loin des noms de colonnes des tables de la base de données que ces derniers ne comprennent pas.
  5. Permettre de créer un dictionnaire (métadonnées) à jour auquel les utilisateurs, en tout temps, vont accéder pour comprendre la définition de chaque élément présent dans les rapports et les analyses. Une bonne façon de faire est d’intégrer ces données sur les données comme glossaire dans les rapports et comme infos bulles dans les analyses par exemple.

Il est possible à cette phase de projet (Architecture) de produire une architecture BI de haut niveau. Cependant elle doit être constamment revue et détaillée au fur et à mesure que le projet avance.

Ci-après un plan d’architecture simplifié :

Cet article concerne l’étape « 2.1 Définition de l’architecture BI » de la gestion de projet BI. Découvrez ci-dessous toutes les phases et étapes d’un projet BI :

1.1 Définition du projet

La définition du projet BI est la première étape et la plus cruciale de la gestion de projet BI. Elle permet d'évaluer l'aptitude et...

1.2 Planification et gestion du projet/Programme BI

La planification de projet BI permet avant tout de donner une identité au projet BI, un nom qui sera vehiculé dans toute l'entreprise. On...

1.3 Définition des besoins BI

Il est essentiel de bien comprendre les utilisateurs et leurs besoins, sinon l’entrepôt deviendra rapidement un exercice vain de la part de l’équipe des...

2.1 Définition de l’architecture

Cette étape définit la vision globale de l’architecture technique à mettre en oeuvre. Elle nécessite la prise en compte de trois facteurs : Les...

2.2 Sélection des produits

A partir de l’étude de l’architecture technique il faut sélectionner les composants spécifiques au projet BI, telle que la plate-forme(s) matérielle(s) et logicielle(s), SGBD...

2.3 Gestion des métadonnées

Lors de cette étape du projet BI la stratégie de gestion de métadonnées est mise en place, tout en mettant l'emphase sur la sensibilisation...

2.4 Sécurité

Lors de cette étape du projet BI on définit, concoit et mets en place la stratégie de sécurité que ce soit tactique ou stratégique....

2.5 Infrastructure BI/DW

Pour réaliser un projet Business intelligence on fait sûrement appel à une ou plusieurs expertises pointues. Cependant, seule l’expertise ne suffit pas pour réussir...

2.6 Installation des produits

Une fois les produits évalués et sélectionnés, ceux-ci doivent être installés, configurés et testés méticuleusement afin : de garantir une intégration adéquate d’un bout...

3.1 Conception du modèle dimensionnel

C’est la définition des besoins qui détermine quelles sont les données requises pour répondre aux besoins d’analyse des utilisateurs. La conception du modèle logique...
PARTAGER