Business Applications aujourd’hui, Business Analytics demain

0
46

Lors du dernier sommet la Business Intelligence organisé par Gartner à Barcelone début 2013, les nouvelles tendances de la Business Intelligence se sont faites exposées. Tout indique que la Business Intelligence a été et restera parmi les préoccupations les plus importantes des CIO.

Si aujourd’hui les applications métiers occupent une place stratégique dans l’écosystème IT de chaque entreprise, la business Intelligence dans un futur proche va certainement devenir le moteur de croissance . Les applications viennent et disparaissent, l’information, par contre, est toujours là, et son pouvoir ne cesse d’augmenter.

Analyser, Prédire et Agir est le mot d’ordre de nos jours. On ne peut plus se permettre de constater ce qui s’est passé ? on doit pouvoir prédire ce qui risque de se passer et dans le même sens disposer des moyens afin d’agir et de forcer, d’une façon ou d’une autre ce qui va se passer.

Les solutions analytiques d’aujourd’hui et demain doivent permettre de répondre à quatre questions :

  1. Qu’est ce qui s’est passé ? [Descriptive Analytics]
  2. Pourquoi ? [Diagnostic Analytics ]
  3. Qu’est ce qui risque de se passer ? [Predective Analytics]
  4. Comment forcer ce qui doit se passer ? [Prescriptive Analytics]

Le schéma suivant illustre bien le niveau de maturité de votre Business Intelligence.

Aujourd’hui, la plupart des organisations sont au stade de l’analyse descriptive de moindre valeur. Les études de Gartner ressortent que seulement 13% des entreprises font un usage intensif des capacités prédictives. Mais une analyse plus sophistiquée peut apporter une grande valeur ajoutée à l’entreprise: «qu’est-ce que vous préférez – un rapport qui indique les clients que vous avez perdu, ou un modèle qui montre qui sont les clients qui risquent de se désabonner et comment les garder ». Demain la Business Intelligence devrait absolument être en mesure de répondre à ces quatre questions.

Qu’est ce que vous en pensez ? Dans quel stade croyez-vous que votre société est restée coincée ? Combien de temps, selon vous, est nécessaire pour faire atteindre votre entreprise le niveau le plus élevé, celui de forcer ce qui doit se passer, celui de l’analyse prescriptive  ?

PARTAGER